- L'attente

(  . .  10  1841 .)


Je l'attends dans la plaine sombre;
Au loin je vois blanchir une ombre.
Une ombre qui vient doucement....
Eh non: - trompeuse esperance -
C'est un vieux saule qui balance
Son tronc desseche et luisant. 


Je me penche et longtemps j'ecoute:
Je crois entendre sur la route
Le son qu'un pas leger produit...
Non, ce n'est rien! c'est dans la mousse
Le bruit d'une feuille que pousse
Le vent parfume de la nuit. 


Rempli d'une amere tristesse
Je me couche dans l'herbe epaisse
Et m'endors d'un sommeil profond....
Tout-a-coup, tremblant, je m'eveille:
Sa voix me parlait a l'oreille,
Sa bouche me baisait an front. 

1841